De l'avantage d'être sa propre vendeuse :-)

boutique daily bleu tango quotidien d'une styliste-en-boutique

On me pose souvent beaucoup de questions sur mon quotidien à la boutique, si ça ne m’empêche pas de travailler sur les collections,... au contraire et vous allez voir pourquoi ! La vie à la boutique Bleu tango est ultra-riche, stimulante et exigeante ! Suivez le guide !

Mon quotidien de styliste-en-boutique (une espèce intéressante de bio-diversité) est bien rempli...  Je reçois les clientes, les conseille et discute avec elles. Pendant les moments calmes, je tra-vai-lle ! J'avance sur mes motifs, les patronages, je rêve et dessine les futures collections... 
Et surtout, j’ai plein de temps pour… rêver !!

De l’avantage d’être sa propre… #1
J’assiste à tous les essayages, j'entends tous les compliments...et les critiques ! J'observe les regards dans le miroir, les mains qui cherchent des poches manquantes - post-it mental : rajouter des poches ! - je remarque la manche trop serrée, la robe trop courte...ou trop longue, une gradation (les mesures des tailles du 36 au 46) pas adaptée au modèle...

Bref, en trois mots comme en cent, j'ai un "retour clientèle" immédiat. Ce qui manque parfois à certaines marques, qui tardent à s'adapter aux besoins de leurs clientes, à entendre une qualité qui diminue ou des prix trop décalés par rapport à leurs attentes. Souvent, un studio de création est un peu "coupé" de ses clientes sans cette relation privilégiée en boutique... Quand je travaillais pour d'autres labels, je me rendais compte que la plupart du temps, on ignorait pourquoi tel modèle s'était très bien vendu, et pourquoi tel autre n'avait pas marché, alors qu'il était " tellement canon !" … une couleur plus magazine de mode que vraie-vie-parisienne ? Pas assez de place pour la poitrine ? La broderie de perles trop fragile peut-être... Un peu des trois ? À l'inverse, les raisons du succès d'un modèle tiennent parfois du petit miracle ! Quand le produit proposé rencontre un besoin des clientes, quand le rapport qualité-prix est juste, quand la longueur de la jupe est parfaite, etc…

Et bien, dans une boutique, on finit par comprendre très bien pourquoi ce modèle est un flop ou un best ... D'où une amélioration constante des produits bleu tango, avec des matières toujours plus adaptées à vos envies, une gradation qui s'améliore,  un juste rapport qualité-prix, pour un meilleur  bien-aller global du vêtement…

Des exemples concrets : 

  • Notre teddy réversible, pièce phare Bleu tango, a subi une série de changements et d’amélioration depuis sa première version… Il a existé sans poches et avec la longueur de bras légèrement trop courte. Il a ensuite gagné des poches, quelques centimètres aux bras, et on s’est payé le luxe de cacher l’étiquette (qui auparavant était visible, réversible oblige) dans les poches !

    Le teddy vintage - sans poches



    Le teddy avec poches


    La griffe et la vignette de composition in the pocket !


  •  Après quelques saisons en boutique, j’ai été surprise de voir que l'étendue de ma clientèle est très large, entre 20 et 80 ans (mieux que le journal Tintin :-)… Ce que je n’avais pas anticipé. Résultat, certains modèles étaient trop longs pour mes clientes les plus jeunes, tandis qu’ils étaient trop courts pour ma grand-mère. Nous avons alors décidé < attention scoop > de développer DEUX lignes ! Une jeune, avec des coupes plus courtes, plus affutées en terme de gradation, avec des prix adaptés au pouvoir d’achat d’un jeune à Paris (grosso modo, pas grand-chose :-)… Et une ligne plus classique, où vous retrouverez nos plus belles matières (et le prix qui va avec peuchère), des longueurs genoux, une gradation adaptée (de la place pour la poitrine et les bras par exemple, parce que c’est pas vrai qu’il faut souffrir-pour-être-belle). Nous espérons ainsi réussir à combler vos désirs (les plus fous) ! < attention scoop >  Et cette adaptation n’aurait pas été possible sans l’analyse qui est faite tous les jours en boutique…

  • A la boutique, on comprend vite si une pièce n’a pas un prix adapté à son prix « psychologique » (celui qui paraîtrait juste, et qui est parfois en décalage avec le coût réel d’un produit). Nous améliorons donc en permanence le rapport qualité-prix Bleu tango. Pour cela, j’améliore le sourcing des matières en cherchant et découvrant de nouveaux fournisseurs, je supprime certains intermédiaires pour parvenir à la source (par exemple pour les tissus Haute-couture que nous utilisons, nous avons trouvé le grossiste « au-dessus »), j’optimise l’impression, les patrons et les finitions en dialoguant sans cesse avec mes partenaires et les ateliers pour comprendre de quelles infos supplémentaires ils ont besoin pour tomber juste du premier coup ! Toutes ces améliorations, vous allez les ressentir dans les prix de la collection de cet été, qui ont soit baissé, soit pas monté (ce qui est en soi un tour de force en ces temps difficiles ma bonne dame).

    Un exemple ? Le teddy, vendu auparavant à 240€ est descendu à 195€. On bosse dur !

De l’avantage d’être sa propre… #2
Assister à tout ces essayages me permet d'adapter mes modèles à la morphologie de mes clientes, pour un meilleur "bien-aller" du vêtement. Et bien sûr, cela renforce notre service de sur mesure, qui est une part importante de notre activité : La prise de mesures, le dialogue…toutes ces choses que je ne pourrais pas faire sans être là. Finalement je suis comme un artisan dans son échoppe, et j’en suis fière !

De l’avantage d’être sa propre… #3

Comme une petite souris, je peux observer le comportement des clientes, la manière de consommer, le rythme de consommation. Au fil du temps, j’ai établi une collection de profils : la flambeuse , l'achat mûri et réflechi , la cliente qui  se dirige tout de suite vers SA pièce, celle qui essaye tout, celle qui entre et ressort, qui parfois revient 2 jours, 2 semaines ou 2 mois après pour acheter - ou pas…, la déterminée et l’indécise…celle qui veut être tranquille et celle qui a besoin de conseils, besoin qu'on lui fasse l’article...

Je peux vous écouter, vous entendre, répondre à vos besoins : Dans « Carnet de notes sur vêtements et villes », Wim Wenders, qui interroge le couturier japonais Yohji Yamamoto, lui demande pourquoi il créé des vêtements. Il lui répond : « Pour demander aux femmes : « May I help you ? », « Est-ce que je peux vous aider ? ».

De l’avantage d’être sa propre… #4
Et enfin, j’ai remarqué que vous appréciez de rencontrer la créatrice. C’est la meilleure vitrine pour notre image de marque. Ma présence est un levier intéressant pour communiquer autour des valeurs Bleu tango. Sur la qualité, l'authenticité, la création,…Et ce dialogue permanent en boutique m’inspire et enrichit la marque !

Alors, n’hésitez pas à me faire un coucou à la boutique, je suis toujours très heureuse de vous rencontrer ! à très bientôt !

Lou

Boutique Bleu tango
47 rue d’Orsel
75015 Paris
Métro Abbesses - Pigalle - Anvers
Ouvert du mercredi au samedi de 11h à 20h et le dimanche de 15h à 20h

 

Je vous recommande +++ le merveilleux Carnet de notes sur vêtements et villes, un documentaire poétique et passionnant de Wim Wenders sur le styliste japonais Yohji Yamamoto. Retrouvez un extrait ici. Le film est disponible en DVD.

 

Article précédent Article suivant


  • Maria Martha le

    alllllllllllllez ! trop stylé des articles accessibles aux jeunes et pas du h&m fabriqué au bangladesh! ca c’est chic !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés